AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ethan Jones
Alchimiste
Membre

avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Localisation : Amestris
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Alchimie de foudre

MessageSujet: L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]   Sam 3 Déc - 20:29

Il descendait de la montagne sans cheval. Il est nécessaire de le préciser car dans la chanson, la dame, elle a un cheval mais, Ethan, lui, il n'en avait pas. Il était temps qu'il se change les idées car cela faisait maintenant trop longtemps qu'il ruminait la mort de son maître. Si longtemps que les vaches du champ d'à côté avait eu le temps de ruminer toute l'herbe de leur enclos mais, encore une fois, passons! Les vaches n'avaient rien à faire dans notre histoire et d'ailleurs, Ethan n'aimait pas les vaches. C'était moche en plus les vaches! Bon, où en étions nous? Ah oui, c'est vrai, Ethan avait décidé de quitter sa montagne pour se rendre dans la partie Nord d'Amestris. Vous savez, celle où il fait froid. Il aurait pourtant pu aller au Sud, là où il faisait beau mais, il allait au nord parce que comme ça, il connaissait. Au moins, il ne se perdrait pas et il trouverait rapidement un bar. Alors, je vous arrête encore une fois. Là, je parle du lieu, pas du poisson. Non parce que si vous êtes un peu pêcheur dans l'âme, vous saurez qu'il y a un poisson qu'on appel le bar mais, Ethan ne savait même pas tenir une canne à pêche alors, pas question de chercher un bar. Enfin un bar si mais, celui où on boit. Donc, comme il voulait aller boire un coup dans un bar d'Amestris et qu'au Nord, il faisait froid, Ethan prit donc son manteau noir préféré et vérifia de bien avoir avec lui ses deux revolvers. Vous allez me dire qu'on n'en a pas besoin quand on va boire un coup mais, justement, avec tous ces types complètement bourrés, on ne peut jamais savoir et c'est pour ça qu'Ethan avait décider de prendre ses armes. Et puis de toute façon, il les prenait tout le temps parce que, comme il n'avait pas les clés de la maison de feu son maître, il ne voulait pas qu'on les lui vole. Pourquoi il n'avait pas les clés? Parce qu'il n'avait pas pensé à les récupérer sur la dépouille. Bon bref, Ethan se prépara de la tête au pieds, veillant à prendre tout son équipement.

Bon, voilà l'heure de la page de pub. Comme il n'arrive rien d'intéressant à Ethan et que le chemin jusqu'à la ville est long et sans intérêt, nous allons en profiter pour vous faire de la propagande sur nos produits les plus pourris. Nous allons commencer avec la radio cassée. Celle-ci, à défaut de vous transmettre les dernières musiques à la mode de Mickstin Bieckson, émet un grésillement insupportable. Vous pouvez vous la procurer pour la modique somme de...

Bon, Ethan étant plutôt rapide, la pub est terminée. Voilà donc qu'Ethan arrivait en ville d'un pas vif. Il faisait froid et la neige tombait alors, il claquait des dents plus qu'une espagnole avec ses castagnettes. Il fallait vite qu'il se rende au bar s'il ne voulait pas choper la crève alors, il se mit à accélérer le pas. Les traces de ses rangers marquaient la neige qui recouvrait tel que les pieds du yéti marquaient celle de l'Himalaya. Les flocons qui tombaient sur les cheveux de l'alchimiste quant à eux passaient aussi inaperçus que l'homme invisible au coeur d'un supermarché remplit de monde (ou comme Charlie). Cependant, lui les sentait quand ils fondaient et ruisselaient sur son visage, froid comme... bah comme de la neige. Puis soudain, devant lui se trouvait une enseigne digne d'une taverne de pirate sur laquelle il était écrit "la Chope Pleine". L'absence de majuscule sur le "la" aurait choqué beaucoup de personne mais, Ethan lui n'y avait jamais prêter l'oeil. En fait, il n'avait jamais lu l'écriteau et ne savait que c'était un bar que parce qu'une bière était dessinée dessus. Il en ouvrit donc la porte car celle-ci était fermée vu que dehors il faisait froid puis, il entra.

A l'intérieur, il n'y avait pas grand monde. Que des hommes. Tant d'hommes qu'on se serait cru dans un bar gay et d'ailleurs, Ethan ne put s'empêcher de faire la remarque. Certains rirent, amusés par la comparaison mais, d'autres se levèrent, fâchés par les propos de l'alchimiste de foudre. Ils s’apprêtaient à l'attaquer, ce qui le fit sourire mais, un soldat plutôt grassouillet leur ordonna de s'asseoir. Au début, le Thunder Dog poussa un soupir de soulagement mais, quand il vit le visage de l'homme, déformé par la haine comme un enfant dans les miroirs des fêtes foraines, il comprit que rien n'était arrangé. Le soldat pointa alors son fusil sur Ethan et dit:

"Tu vas payer pour ce que tu m'as fait!

-Euh... Je t'ai fais quoi? Et t'es qui d'abord?

-Tu te fous de moi? Tu vas payer!"

La balle fusa et se ficha dans le mur. Ethan n'avait pas attendu que l'homme tire pour se déplacer et il se trouvait maintenant à la droite du soldat. Il commença donc par lui donner un coup de pied qui fut dévié et ensuite, il fut projeté au sol, renversant ainsi la table de quelques ivrognes. Le jeune homme se releva aussitôt et sourit. Il ne savait pas pourquoi le Porcelet avait autant la rage contre lui mais, il se battait bien pour un gras du bide. L'alchimiste ferma les yeux puis, il dit:

"Je serais toi, je n'aurais pas fait ça. Tu vas découvrir qui est le Thunder Dog! Rien ne se crée, rien ne se perd et tout se transforme! Je convoque à moi l'eau et l'air!"

Aussitôt eut-il fini sa phrase qu'un souffle de vent se mit à souffler dans la pièce et l'eau se leva tel un tourbillon puis, arrivés autour de la main du jeune homme, les deux éléments se transformèrent en foudre. Celui-ci chargea alors dans le lard de l'autre homme mais, ce dernier para l'attaque en projetant l'alchimiste avec le manche de son fusil. Hélas pour lui, si Ethan l'avait oublié, il n'avait pas oublié de progresser en alchimie et il parvint tout de même à projeter une décharge sur l'homme. Celui-ci en lâcha son arme et dès que le jeune homme fut sur pieds, il profita de l'occasion pour donner un coup de pied en pleine face du militaire, ce qui le projeta sur une table, complètement hors d'état de nuire, comme les radios de la pub. Le soldat n'étant plus là pour les retenir, tous les autres hommes se levèrent mais, ils avaient plus ou moins oublié pourquoi ils voulaient se battre. Ils se mirent donc à cogner dans tous les sens, se battant pour savoir qui aurait le Thunder Dog. Celui-ci s'en réjouissait d'avance. C'était si drôle de voir le comportement futile de cette quinzaine d'hommes qui se mettaient sur la gueule sans raison, un peu comme Terrence et Philip se pètent à la figure sans raison. Il envoyait donc valser chacun des pilier de bar qui venait trop prêt de lui, préférant les laisser s'amuser entre eux. Pourtant, vint un moment où il n'en resta que trois et le bar était dans un état minable. La patronne était cachée derrière le bar, sachant qu'essayer de les arrêter serait vain. Ethan jeta un regard rapide aux trois hommes et comprit que ceux-là étaient plus forts et avaient décidé de s'allier. Il ferma donc une seconde fois les yeux et refit appel à l'alchimie.

"C'est quand même dommage d'avoir à l'utiliser contre des minables comme vous..."

Puis, il se jeta sur eux, les éparpillant. Il n'avait pas encore gagné mais, il leur avait fait comprendre qu'il était plus fort qu'eux, du moins dans un combat à la loyal sauf que là, ils avaient sorti des revolvers et tous trois le pointaient. Pas de chance pour eux, si la foudre venait d'un frottement entre de l'eau froide ou de la glace et de l'air, Ethan avait également la possibilité de directement s'approvisionner sur le courant. Cependant, les conséquences étaient plus destructrices car ça avait tendance à tout faire sauter. Tant pis pour eux! Joignant ses deux mains, comme s'il implorait leur pardon, le Thunder Dog se mit à réciter la formule d'incantation. Aussitôt, tous ce qu'il y avait d'électrique dans la pièce se mit à sauter, déstabilisant les trois adversaires. Ethan en profita pour leur envoyer à chacun une puissante décharge qui les mit au tapis. Il semblait qu'il avait gagné mais, quelqu'un entra dans le bar. Ami ou ennemi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayumi Kanzaki
Recherché par l'armée
Membre

avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Localisation : Partout ~
Rang dans le RP : Alchimiste et Epeiste Vagabonde recherchée dans l'Est pour meurtre #
Rang Spécial HRP : Fille de Tiky Mick et de Greed, Femme de Tiky Mick 8D Vendeuse officieuse de pierres rouges #
Date d'inscription : 17/08/2011

Feuille de personnage
Points:
39/65  (39/65)
Niveau:
10/20  (10/20)

Pouvoir: Alchimie de feu

MessageSujet: Re: L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]   Mar 13 Déc - 16:18

    Aaah le Nord, le Nord... A bien y penser, cela fait une bonne année que l'alchimiste ne s'y est pas rendue, faute d'en avoir l'envie. Pourtant, des raisons, elle n'en manque pas. Après tout, la femme est originaire de cette région. Toute ces étendues glacées, ces montagnes ivoires et ces plaines à n'en plus finir... Tout cela fait parti intégrante de son histoire. Mais ce conte de fée est du passé. Révolu depuis fort longtemps. Il n'en reste plus que d'infimes traces que la demoiselle cache aux yeux de tous... Ce qui n'est guère compliqué, lorsqu'on connait la vie de solitaire qu'elle a depuis de nombreuses années. L'être avec lequel elle est le plus proche reste son cheval; il ne risque pas d'être trop bavard, c'est sur. Mais c'est quelque chose auquel la jeune femme s'est habituée sans problèmes, aimant le silence et le calme. Malgré tout, même si elle ne l'avouera pas, pouvoir revenir à ses origines lui fait toujours le plus grand bien. Un retour aux sources appréciables, bien qu'elle ait décidée de ne pas retourner auprès de sa mère pour le moment. Cela reste dangereux, et elle préfère faire cavalier seule. Et puis, sa mère pourrait deviner ce qui s'est passé... Au fond, l'alchimiste ressent beaucoup trop de honte et de culpabilité par rapport à son enfermement et ce qui s'en est suivi pour pouvoir lui faire ça. Elle continue donc d errer, sans attaches, volant et bernant ceux dont elle a besoin pour survivre, ne cherchant pas à créer des liens pour n'emmener personne d'autre qu'elle dans sa vengeance... La seule exception aura été Théodor. Ou Tiky. En bref, cet homonculus avec lequel elle partagea beaucoup plus qu'elle ne l'aurait voulu. Mais cela fait trois ans désormais, tout cela est du passé. Peut-être même est-il mort, bien qu'elle en doute. Dans tout les cas, il y a bien peu de chances pour qu'ils se revoient un jour... Enfin, cela vaut mieux ainsi.

    Perdue dans ses pensées, l'alchimiste vagabonde dans les rues d'une petite ville typique de la région. La neige tombe à flot, des flocons se coincent et fondent dans ses cheveux roses, mais elle n'y prête pas attention, bien qu'elle finisse par rabattre sa capuche, cachant la couleur singulière de sa chevelure. Si elle n'est pas poursuivie dans cette région, il faut tout de même se montrer prudente. Un peu. Passant son destrier au trot pour qu'il réchauffe un peu ses muscles - l'animal commence doucement à trembler - la jeune femme se dirige vers la sortie de la ville sans avoir vue âme qui vive. Mais l'envie d'un bon verre avant de reprendre la route dans ces sentiers gelés est une pensée assez agréable pour qu'elle décide de chercher un bar aux alentours, ses yeux mauves suivant avec attention chaque enseignes du regard pour en trouver une à sa convenance. Elle fait passer Idéal au pas et finit par s'arrêter face à une enseigne. la Chope Pleine. Le nom est assez évocateur pour lui convenir, de plus, il semble à l'alchimiste qu'elle est déjà venue ici par le passé, pour profiter d'un bon petit verre. Les jours sont rudes dans cette région et elle a toujours adorée cet établissement... Bien qu'elle ne tienne guère l'alcool. Quoique, un verre ou deux de Rhum ne signifie rien pour elle. A vrai dire, elle ne sait pas à partir de quel stade on peut être désigner comme bon buveur. A vrai dire elle s'en moque, tant qu'elle peut picoler en paix. Cette idée en tête, elle met pied à terre avec souplesse, attache les rênes du cheval à une barrière en bois et lui caresse le chanfrein avant d'ouvrir les portes du bar et d'y entrer...

    Ce n'est pas exactement ce à quoi elle s'attendait. Les bagarres de bar sont courantes, certes, mais pas à cette intensité. Il semble qu'un ouragan soit passé, mettant à terre tout les hommes du bar... Hormis un. Enlevant sa capuche en une cascade de cheveux roses, ses yeux mauves - dont le regard est appuyé par une longue cicatrice qui court le long des deux yeux - se posent sur le jeune homme aux cheveux blancs pendant quelques instants, le détaillant, avant de s'en détacher et de s'avancer vers le bar, tout droit, se fichant bien de marcher sur quelques inconscients au passage. Elle se fiche bien des faibles. Poussant d'un genou un homme avachi contre l'un des tabourets du bar, elle s'y assoit, tapote le bois. La serveuse est encore en état - même si cachée - et Ayumi compte bien à ce qu'elle fasse son job.

    « Un rhum. »

    Elle se redresse, remet ses deux sabres courts en place contre ses hanches et recommence à tapoter le bar, espérant que cette imbécile finisse par sortir de là. Pendant ce temps, dans la pièce, certains des hommes commencent à se relever, courbaturés, jetant des regards noirs. L'alchimiste les observent du coin de l'oeil avant de les snober, n'ayant pas envie de bouger de là. Le rhum avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Jones
Alchimiste
Membre

avatar

Masculin
Nombre de messages : 20
Localisation : Amestris
Date d'inscription : 29/11/2011

Feuille de personnage
Points:
0/0  (0/0)
Niveau:
9/20  (9/20)

Pouvoir: Alchimie de foudre

MessageSujet: Re: L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]   Mar 13 Déc - 20:43

Ethan vit une jeune fille entrer dans le bar et enjamber les victimes de son affrontement sans prêter de réelle attention à ses derniers. Lui par contre, elle l'a observé un moment et il l'a remarqué mais, il ne dit rien. Il la vit alors se rapprocher du bar et commander un verre de rhum. La serveuse cependant semblait ne pas daigner se montrer et quelques hommes commencèrent à se relever. Leur réaction importait peu le jeune homme, lui avait soif car après tout, il n'avait toujours pas bu depuis son arrivée. Il s'approcha donc du bar à son tour, se tourna vers la nouvelle arrivante. Il dit:

"Regarde! C'est comme ça qu'il faut demander."

Il sauta alors par dessus le bar et la serveuse le supplia de l'épargner. Ethan sourit, l'ignora, prit la bouteille de rhum et la tendit à la jeune fille. Ensuite, il s'empara d'une bouteille de whisky et repassa de l'autre côté du comptoir. Il y avait des moments pour faire des manières et d'autres où mieux valait se servir. Il chercha alors une place pour s'asseoir pas loin de la jeune fille mais, la seule était occupée par le corps d'un homme qui n'était plus en état de rien faire. Celui-ci avait d'ailleurs tellement bu qu'il n'avait probablement pas participé à l'hécatombe. Le jeune homme souleva donc l'ivrogne et l'envoya valdinguer un peu plus loin, ayant pour seule plainte un grognement incompréhensible. Ensuit, il s'assit et dit:

"Santé! On n'est jamais mieux servi que par soit même! Au fait, je m'appelle Ethan Jones, et toi? Qu'est-ce qui t'amène ici? Fait pas franchement chaud dans le coin et quelque chose me dit que tu viens d'arriver en ville. Je me trompe?"

Toutes ces questions ne servaient qu'à entamer la conversation. En réalité, si Ethan cherchait à lui parler, c'était parce qu'il avait le sentiment qu'elle était différente de toutes ces baltringues. Il souriait en parlant. Il ne cherchait pas la baston mais, si le courant passait entre eux, il pourrait toujours lui proposer de faire un peu de route ensemble. En attendant qu'elle réponde, il la jaugeait de la tête au pieds et ce n'était qu'à ce moment là qu'il aperçut les deux katanas. Il supposa donc qu'il avait raison de ne pas la sous-estimer. Il ouvrit donc la bouteille de whisky, but une grande gorgée puis, il sourit, attendant patiemment une réponse.

L'alcool descendit dans sa gorge et il la sentit chauffer. Petit à petit, les effets se feraient sentir. Ethan était heureux à cette idée. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été bourré et ça faisait du bien une fois de temps à autre. L'idée qu'une inconnue le voit se mettre minable ne le gênait pas le moins du monde, après tout, c'était courant dans les bars, ce qui l'était moins, c'était sa façon de se servir. Cela dit, vu que la serveuse risquait de lui réclamer les pots cassés, il se moquait bien que ça lui coûte un peu plus ou un peu moins. D'ailleurs, il n'entendait pas payer vu qu'il n'était pas réellement responsable de la casse qu'il y avait eu en ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hécatombe[Ethan Pv Ayumi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cadeau pour un Mage ? Fairy Tail RPG : Fiore no Oukoku débarque !
» Lee Alexander ft. Bang Cheol Yong / Mir (MBLAQ) | Lee Ayumi ft. Ham Eun Jeong (T-ARA) [2/2]
» Ethan J. Doorway - Bretteur {attention à ses coups de glaive}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FMA-World : Endless Story :: Amestris - North Area :: North City :: Rues enneigées-
Sauter vers: